Au jour conté, Récréation artistique

Instant Poésie

16 juin 2016

©Sarah Geissberger

– Je reviens –

La poésie refait surface

Fascinée par la facilité à pourfendre

Les malfaçons

Pensées sombres et saumâtres

Qui ne sont

Pas de taille à

Soutenir la force effilée et facétieuse

De Celle qui se joue dans les mots

La musique les moments M

du Mot Amour

Je t’aime

Je t’aime poésie pas passive en résistance

Et résonance de ceux qui se battent et bondissent

contre la bête et le truand

Je t’aime poésie pas passive en résistance

Et résonance d’un coeur qui bat

Habité d’un tamtam tambour

Tambourinant de vie et d’énergie

Je t’aime poésie pas passive en résistance

Et résonance de ceux qui sourient A la vie

Immensément riche et lucide lumière de nos jours

Elle est la poésie

Insoumise et imminente

Mère et matrice

Mentor de ceux qui savent

Parler avec elle

– Parle avec elle –

Poésie s’ouvre

Poésie souve- Reine.

 

 

Cette poésie a passé dans l’instant. 

 Je vous invite à continuer la promenade avec Marc Alexandre Oho Bambe, du collectif On a slamé sur la Lune. Avec lui, parcourez  « Le Chant des Possibles » aux Editions La Cheminante, prix Paul Verlaine de l’Académie Française. Magnifique oeuvre qui se slame, s’entend, se lit, s’écoute et se vit.

Marc Alexandre, merci pour la poésie, les mots qui se se disent, s’entrelacent et prennent sens. Merci pour l’engagement, la beauté, l’éclairage et la simplicité. 

… Et j’ai envie de dire, J’appelle Poésie !

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :