Au jour conté

Rentrée

19 septembre 2015

©DelphineDorsi

#La rentrée.

Quoi de plus classique ? Les vacances cèdent la place à la rentrée.  Nous faisons disparaître la poussière accumulée pendant l’été, ouvrons les fenêtres sur un nouvel air et bougeons les meubles un temps inamovibles. Les portes s’ouvrent, nous voici de retour. Changés et pourtant authentiques.

Après la disparition vient la reconquête.

La rentrée porte en elle l’ouverture. Elle est optimiste. Chargée de projets.

Elle est un nouveau départ après la purge salvatrice des vacances. Elle dit qu’on peut tout reprendre à zéro ; tout effacer pour réécrire. Espérer que le monde se réinvente, qu’il prenne une forme inédite, que la terre tourne à l’envers.

Et pourtant, la rentrée est recommencement. Eternel retour du même. C’est pour cela qu’on l’aime ; elle est rassurante parce qu’on la connaît déjà. Oui, elle est déjà venue l’an dernier, et l’année précédente. Elle trompe, faisant croire à un renouveau alors qu’elle n’est qu’un retour. Puissance infinie de renouvellement de celle qui sera toujours la même. Elle revient sous de nouveaux artifices mais au fil des ans, son subterfuge s’affaiblit. On ne se laisse plus prendre. On l’a déjà vue celle-là. On connaît sa chanson.

Mais ne laissons pas le pessimisme prendre le pas du rêve. Plongeons avec innocence dans la conviction d’une belle traversée. Sourions et acceptons la facétie du jeu.

Nous sommes de retour. Dans les valises quelques cadeaux, textes bucoliques et inédits. De belles surprises rien que pour vous. Allez, rejoignez-moi et partons en voyage !

 Et si vous voulez découvrir le travail de Delphine Dorsi,

dont la photo illustre ce billet, c’est ici

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :